Les Carnets de Max Anderson - Episode 09

Accueil > Le Sixième Monde > Nouvelles > Les Carnets de Max Anderson > Les Carnets de Max Anderson - Episode 09 (par Max Anderson)

Lundi 12 Novembre 2057

Marcellus ne fait pas grand-chose pour remonter dans mon estime... Il a commencé à me laisser entendre qu’il pourrait m’aider, comme s’il savait quelque chose. Mais bien sûr, dès que j’ai voulu en savoir un peu plus, il est devenu clair que le seul truc qu’il souhaitait, c’était me soutirer quelques nuyens... On se sent épaulé par ses coéquipiers, je vous jure !

On a passé le reste de la journée à chercher une piaule pour Axel. Il n’a pas dit grand-chose sur l’incident de la veille... Il est taciturne d’habitude, mais cette fois j’ai l’impression qu’il évitait nos questions. Bref, j’ai fini par lui dégoter quelque chose pas très loin de chez moi. Le coin est pas très sûr, mais au moins la Lone ne vient pas souvent y fourrer le nez. Et le proprio a l’air plutôt arrangeant, j’espère qu’il a rien contre le tapage nocturne à coups de mitrailleuse, vu la popularité que semble avoir Axel...

Mardi 13 Novembre 2057

Puisque mes recherches sur Tommy n’ont pas donné grand-chose pour le moment, j’ai décidé de suivre la piste qu’a peut-être laissée Cassandra. J’ai contacté Arthur Knowles, qui s’est occupé de sa sécurité à une époque. Il pourra peut-être me renseigner, il a tendance à avoir la langue bien pendue et j’espère lui soutirer quelques renseignements. Il m’a donné rendez-vous cet après-midi au Troll Pendu. J’ai demandé à Axel de m’accompagner, je n’aime pas trop les surprises...

***

J’avais tort de m’inquiéter, Arthur est venu seul. Par contre, ce qu’il m’a raconté n’augure rien de bon. Il m’a expliqué que l’équipe de sécurité avait été modifiée après que j’ai travaillé auprès de Cassandra, étant donné qu’ils avaient repéré quelques failles dans le système. Et peu de temps après, un homme a tenté de s’introduire dans la propriété : j’espère que c’était pas Tommy, mais la coïncidence me paraît un peu forte. Si ça se trouve, le pauvre s’est fait griller parce que mes infos étaient périmées... Je me sens franchement mal, parce que la gars a dû penser que je l’avais vendu. Evidemment, c’est ma faute : j’aurais dû le dissuader, l’empêcher de faire une connerie aussi monumentale. Est-ce qu’il m’aurait écouté ? Je crois pas. Il est probable que je ne le saurai jamais...

Arthur n’a pas pu me donner plus de détails. Il n’était pas de service ce soir-là, et Cassandra a disparu peu après, non sans avoir licencié tout son staff de sécurité – y compris Arthur. D’après lui, c’était Billy qui était de garde ce soir-là. Autrement dit, si quelqu’un sait quelque chose, c’est lui. Il faut que je lui mette la main dessus pour savoir ce qui s’est vraiment passé.

A mon retour, on me suivait. C’est peut-être Arthur qui m’a fait suivre, mais vu l’état d’esprit dans lequel il se trouvait envers Cassandra, j’en doute. Je pense plutôt que c’est Sonny le commanditaire, histoire de savoir où j’en suis... Comme je suis sympa, je me suis contenté d’avertir le type qui se prenait pour mon ombre que je ne serais peut-être pas d’aussi bonne humeur la prochaine fois. Evidemment, le mec a nié en bloc, mais je sais ce qu’il en est.

Billy a accepté de me rencontrer dès ce soir. Enfin, plutôt cette nuit, et comme l’idée de me balader seul dans les rues de Tacoma à cette heure-là ne m’enchante pas, j’ai demandé à l’équipe de m’accompagner. Evidemment, le nain a été le seul à rechigner, mais bon... Un petit créditube l’a rapidement convaincu. Reste à espérer qu’il sera plus utile qu’encombrant.

***

L’entretien s’est plutôt bien passé finalement, même si le retour a été un peu plus compliqué. Malheureusement, Billy ne m’a pas appris grand-chose de plus : un type s’est effectivement fait choper peu de temps après mon départ, en train d’essayer de franchir le grillage de la propriété. Les gardes l’ont tabassé, puis Cassandra a demandé à ce qu’on les laisse seuls, elle, son garde personnel et l’intrus. Billy n’a pas pu me décrire ce pauvre type, malheureusement. J’ai besoin de savoir si c’était bien Tommy ! Merde, je m’en veux de l’avoir envoyé dans un merdier pareil !

En parlant de merdier, le voyage du retour a pas été triste. Un sniper nous a pris pour cible en pleine rue... J’ai d’abord pensé que c’était à moi qu’on en voulait, mais Axel a vu le tireur, et d’après lui c’était un runner d’Atlanta. J’ai pas mal d’ennemis, mais je crois pas qu’on m’en veuille jusque-là. Mais après tout, ça pourrait être un type envoyé par Cassandra si elle ne souhaite pas qu’on la retrouve. Ou bien un petit message de Sonny pour me rappeler que je n’ai pas de temps à perdre. Ou alors c’est une vieille connaissance d’Axel. Ouais, ça m’arrangerait bien...

Marcellus a eu l’air de penser que c’était après nous deux qu’on en avait, en tout cas. Il nous a bombardé de questions, apparemment l’idée qu’un psychopathe nous attende à chaque coin de rue a l’air de l’inquiéter. Il a voulu en savoir plus sur cette histoire avec Tommy, mais je ne crois pas que ce soit une bonne idée de leur en parler. Ca ne regarde que moi et moi seul. Et puis... Qu’est-ce qu’ils en penseraient, s’ils savaient que leur coéquipier est un cadavre en sursis ?

Téléchargez cette nouvelle (format .rtf, 13,4 ko) :

RTF - 13.4 ko
Les Carnets de Max Anderson - Episode 9
Enregistrer au format PDF