2 posts / 0 nouveau
Dernière contribution
janjansen
Offline
Last seen: Il y a 2 années 6 mois
Joined: 25/09/2012 - 23:42
conception de challenges sociaux

conception de challenges sociaux

Bonjour,

je recherche des idées pour introduire des challenges sociaux.

j'ai la chance d'avoir integré un joueur adepte face dans mon groupe.

Afin qu'il puisse briller, j'aimerais savoir comment vous faites intervenir ce type de personnages dans vos scenarios, passé  la negociation avec Johnson. ou le legwork avec les contacts.

Je suis toute ouïe.

Merci d'avance.

Cordialement

Blade
Portrait de Blade
Offline
Last seen: Il y a 14 heures 39 min
Joined: 21/08/2012 - 10:32
Souvent, dans mon expérience,

Souvent, dans mon expérience, ce sont plutôt les joueurs eux-mêmes qui font des plans qui leur permettent de faire briller leurs talents sociaux.

Il y a de ça quelques années, il y avait la campagne SAS (South African Shadows), avec un groupe dont le minimum de charisme devait être à 4. Toutes les runs étaient toujours résolues essentiellement au social. C'était rarement ce que le MJ avait en tête au départ, mais au final nos plan tournaient toujours autour du principe d'infiltrer un membre du groupe dans le camp d'en face ou de séduire/corrompre quelqu'un de là-bas et lui faire faire le boulot à notre place.Toute run peut se faire au social.

Et même si tout le plan ne tourne pas autour du social, le face peut toujours briller. Je me souviens d'un type qui se plaignait (sur Dumpshock je crois) du fait qu'un face nu, ligoté et désarmé, encerclé par des gardes largement plus puissants pouvait les convaincre de déposer leurs armes et de fuir s'il avait suffisamment de dés. Je lui avais fait remarquer que ça me semblait pas si incohérent que ça, qu'on pouvait considérer le scénario suivant :

Le garde : "Rendez-vous, vous êtes cerné, désarmé, vous n'avez plus aucune chance !"
Le runner, impassible, voire légèrement amusé: "Vraiment ?"
Le garde, sur ses gardes : "Fais pas le malin, au moindre geste on sature l'air de plomb, t'aurais beau être câblé ras-la-gueule ou être un puissant mage, ça te sauvera pas."
Le runner : "Non, le câblé ras-la-gueule et le mage ce sont les autres, et d'ailleurs ils me demandent de leur dire comment vous préférez mourir."
Le garde : "Dis-leur que s'ils font la moindre chose, on te flingue."
Le runner : "Parce que vous croyez que ça va les arrêter ? Y'a plusieurs millions de nuyens à la clef, vous pensez que ça va les déranger s'ils peuvent se partager ma part ? Donc là, soit on s'arrange, vous me laissez partir, et vous aurez aussi votre part, soit on les laisse tout se partager et on crève tous ici."
Le garde : "Parce que tu crois qu'on va se laisser descendre gentiment ?"
Le runner : "Vu que vous vous êtes connement tous rameutés ici pour me chopper, c'est bien possible. Une roquette bien placée pour commencer, quelques sorts pour finir le boulot et en quelques secondes y'a plus personne. Je veux dire, c'était un peu le plan de tous vous regrouper ici, j'espère bien qu'ils ont prévu ce qu'il faut pour faire le reste. En plus je veux pas être méchant, mais vous êtes pas les plus compétents que j'ai jamais vu. Je vous raconte pas comment j'ai galéré pour me laisser attraper sans que ça se remarque trop. Donc maintenant la question c'est : vous préférez toucher un an de salaire chacun ou tenter votre chance et potentiellement survivre suffisamment longtemps pour recevoir votre licenciement ? Ah oui parce que depuis le temps qu'on discute vous pensez bien que l'infiltrateur a eu le temps de chopper le prototype. M'est-avis que ce serait bon pour vous d'avoir un peu de côté le temps de retrouver quelqu'un qui voudra bien de vous après un tel échec."
 

Oui, ce genre de gros baratin va avoir du mal à passer, mais c'est justement pour ça que le runner a plein de malus. Et s'il a suffisamment de dés pour avoir suffisamment de succès malgré les malus, c'est justement qu'il est suffisamment bon pour faire passer ce genre de baratin.

_____________________________________________ Muscles, sang, sexe, intelligence... et carreaux.